CUNICULTURE Magazine Volume 45 (année 2018)  pages 12 à 21
(ISSN 2273-8142)

Logo SPACE 2018

Compte rendu photographique rapide
d'une visite au 32e SPACE
par LEBAS François
Cuniculture

Charger la version *.pdf (1527 Ko)


Le SPACE 2018 qui s’est déroulé du 11 au 14 septembre au Parc-Expo de Rennes a connu une édition très dense, très qualitative et ensoleillée. Ces quatre jours ont réaffirmé le rayonnement mondial du Salon.

Cette 32ème édition a accueilli 1 410 exposants de 42 pays (pour 1450 pré-inscrits) , et 108 347 visiteurs dont 14 418 internationaux de 121 pays. La fréquentation des visiteurs français est en léger repli (-6.65%) par rapport à 2017 mais largement satisfaisante. Cette variation est principalement due au télescopage de calendrier avec les ensilages de maïs dans l'Ouest de la France, en avance de quinze jours cette année. La fréquentation internationale est quant à elle en légère augmentation (+2.8%) et traduit l’attractivité unique du SPACE au niveau mondial malgré un contexte concurrentiel particulièrement marqué cette année.

Ce Space a été l'occasion pour le CLIPP de présenter, mercredi 12 septembre en fin de matinée, une étude réalisée à sa demande par l'IFOP avec le soutien de FranceAgriMer. Cette étude réalisée au printemps 2018 visait à connaitre le profil des consommateurs de viande de lapin de manière à essayer de déterminer comment favoriser la reprise de la consommation. Les données ont été pour partie comparées à celles obtenues il y a 8 ans dans des conditions similaires.
Environ 80% de la population française dit consommer de la viande de lapin de manière plus ou moins fréquente, situation stable par rapport à l'étude antérieure. Mais la consommation moyenne baisse d'environ 10% par an depuis 2 ans ce qui inquiète la filière.. Ce phénomène touche toutes les classes d'âge. Ainsi les français mangent de la viande lapin de moins en moins souvent. Le lapin est consommé principalement en famille (66%) ou chez des amis ou de la famille (23%), mais beaucoup plus rarement au restaurant ou à la cantine (6 et 5% respectivement). Le texte complet de cette conférence fort instructive, sera repris dans les colonnes de Cuniculture Magazine dans les semaines qui viennent.

En fin d'après midi de la même journée, l'ITAVI a convié ses différents partenaires à fêter les 50 ans de l'Institut. Cet évènement a été l’occasion de montrer l’évolution des filières avicole (pricipalement) mais aussi, cunicole et piscicole au cours de ces 50 dernères années et le rôle joué pat l'ITAVI dans cette évolution - Minis films, témoignages, données chiffrées et / ou illustrées, perspectives pour les années à venir sont venus illustrer cette évolution.

La présentation assurée grace à la projection d'un film réalisé pour l'occasion a permis en peu de temps de présenter agréablement l'ensemble des donnée, en évitant les grands discours. En fin de réunion un court hommage a été rendu à Pascale Magdelaine , responsable du service économique de l'ITAVI; qui part en retraite cette année après 36 ans au sercice de l'économie des différentes filières. Enfin, à l'issue de la réunion un cocktail a permis aux dirrents partenaires de l'ITAVI, anciens ou récents, d'échnager leurs oponions sur le travail accompli et surtout sur celui qui reste faire.

Hall 10Au sein du Space, en ce qui concerne la filière cunicole, les exposants ayant une activité directe avec la production du Lapin étaient dispersés dans un très grand nombre de halls. Le hall 10 classiquement consacré à l'Aviculture et à la Cuniculture ne regroupait en fait que 10 des 71 exposants que nous avions initialement repérés. On trouvera ci-après la présentation rapide des principaux stands que nous avons retenus (et pris en photo). Pour les exposants non-spécialisés ayant des stands dans les différents halls, nous avons surtout retenus (photograpié) ceux qui mettaient visuellement le lapin en évidence pour montrer leur intérêt pour cette espèce. Notre sélection n'a aucune prétention à l'exhaustivité, même si nous avons fait tous nostre possible pour "oublier" le moins de firmes possible. Pour mieux connaitre l'activité de chacune, l'internaute trouvera les coordonnées des sites web des différentes firmes dans la liste péalable qui avait été établie pour la présentation du 32e SPACE  

Pour cette présentation, les stands des différentes firmes ont été regroupés en fonction de l'acivité principale des firmes, sans relation avec le N° du hall au sein du Space. Cliquer sur les images pour les mettre en grand format. Cliquer pour le bouton vert     pour y accéder diectement


Liste des activités principales
 Sélection cunicole  Traitement de l'eau
 Presse et Information  Reproduction et Insémination artificielle
 Matériel et Équipement d'élevage  Laboratoires vétérinaires et Hygiène
 Petit matériel et Lutte contre les nuisibles  Firmes services et Alimentation du bétail
 Régulations et Ambiance  Fournisseurs de Matière premières

Sélection
cunicole

  Hycole Space 2018 Hycole Space 2018 Hycole Space 2018
    Sur son stand l'équipe Hycole a présenté les résultats de terrain obtenus avec la génétique Hycole, ainsi que les travaux de longue haleine engagés par la fime pour l'ameliioration des lignées "Mâle" et les études de Génomique. Le Space a aussi été l'occasion d'échanges importants avec les nombreux visiteurs étrangers, clients actuels ou potentiels de la génétique Hycole.
    Hypham Space 2018                   Hypharm Space 2018

 

 

La sélection Hypharm était présente sur le stand général du groupe Grimaud. Pour la filière cunicole, Hypharm a mis l'accent lors du Space sur le nouveau mâle GP Hyplus GD25. père des femelles de production.PS19. Ce mâle est issu d'une sélection qui a permis d'améliorer sensiblement la viabilité des portées des lapins destinés à l'abattage et la longévité des mères en production. Ce travail s'est fait au prix d'une légère réduction de la taille de portée (- 0.2 lapereaux / mise bas) mais la très forte prolificité de la femelle PS19 permet de prendre en compte ce paramètre sans aucune réduction de performance puisque en outre, la viabilité des lapereaux nés est améliorée. Enfin la firme Hypharm a souligné que son travail de sélection sur les lignées paternelles (pères des lapins d'abattage) continue pour améliorer de rendement à l'abattage et la conformation de la carcasse.

 

Presse et
Information
  L'éleveur de lapins Space 2018                    FranceAgriMer SPACE 2018
    Le stand de l'Éleveur de Lapins était commun avec Filères Avicole, un autre des magazines du Groupe Du Boisbaudry. Pour ce dernier magazine, l'éditeur a prévu d'ajouter une version informatique disponible en ligne pour les abonnés. On peut espérer que cela sera bientôt aussi possibe pour l'Éleveur de Lapins (accès facile aux archives) . On peut même rêver que le pas du tout informatique soit franchi prochainement, ce qui permettrait sans surcoût (plus d'impression) de repasser à 4 éditions par an .(voire 6) au lieu des deux seules actuelles pour la version papier. De son côté FranceAgriMer avait un stand général d'information sur les performances de l'Agriculture française. Le lapin était à l'honneur en particuier avec la conférence oranisée le mercredi enfin de matinée (voir plus haut) sur la consommation de viande de lapin en France.
    Itavi SPACE 2018                   Itavi SPACE 2018

 

 

Le stand de l'ITAVI était presque exclusivement consacré aux productions de volailles. Le lapin y avait quand même sa place avec le programme EBENE qui permet d'évaluer régulièrement le bien être des volailles ou des lapins au sein même des élevages. Il faut aussi mentionner les efforts faits par l'ITAVI pour célébrer le 50ème anniversaire de sa création (voir plus haut).

 

Matériel et Équipement d'élevage   Chabeauti SPACE 2018         Chabeaut SPACE 2018         Chabeaiti 2018
    Les Ets Chabeauti et Materlap avaient fait comme d'habitude stand commun. L'activité cunicole de Materlap est devenue nettement minoritaire au fil du temps, mais elle reste bien réelle. Pour Chabeauti, la diversification en dehors de la filière cunicole est aussi à l'ordre du jour, mais son activité pour le logement des lapins reste très importante. Ainsi, pour le secteur lapin elle travaille à de nombreux projets avec les autres membres de la filière en particulier pour le logement collectif des lapins en engraissement (non présenté sur le stand car toujours en cours d'étude). Pour la partie reproduction un projet a abouti à la conception d'un plancher plastique adapté aux cages "bien-être" avec mezzanine : le sol de la cage et celui de la mezzanine sont faits avec un caillebotis plastique permettant de bien évacuer les déjections grâce à forme en V renversé de ses barreaux. On peut considérer que ce projet a réellement abouti puisque le prix de ce type de sol est quasiment identique à celui d'un bon sol grillagé.
    Friovrac SPACE 2018              Electra SPACE 2018  Electra SPACE 2018
    Les Ets Friovrac présentaient leur classique bac d'équarrissage réfrigéré. Ce complément d'équipement nécessaire à tout élevage de lapins permet dans de bonnes conditions d'hygiène de stocker les cadavres de lapins en attendant le passage de l'équarrisseur. Il permet ensuite de charger le contenu sur le camion de ce dernier sans nouvelle manipulation. Pour les équipements d'amont des élevages importants, ou pour des fabricants spécialisés, les Ets Electra présentaient leur matériel de fabrication d'aliments : mélangeuses ± automatisées, broyeurs à fourrages ou à grains, etc...
    Rene Toy SPACE 2018 René Toy SPACE 2018 René Toy SPACE 2018

 

 

Sur leur stand, les Ets René Toy présentaient les équipements qu'ils proposent pour les petites et moyennes fabriques d'aliment du bétail. Nous avons en particulier remarqué la présentation d'une mélangeuse à sabots ouverte à une extrémité pour permettre aux visiteurs du SPACE de bien saisir le fonctionnement de ce type d'équipement lorsque l'axe de rotation met les sabots en mouvement.

 

Petit matériel
Lutte contre les nuisibles
                          
    Le laboratoire Aedes Protecta a mis en avant sur son stand essentiellement les produits de lutte contre les nuisibles dans les élevages : insecticides, raticides, ...
                        
    Sur leur stand, les laboratoires ACI spécialisés dans les produits de nettoyage et de désinfection pour les collectivités, l'industrie et l'agriculture, avaient mis l'accent sur les solutions de traitement de l'eau, de désinsectisation et de dératisation. Il faut noter que les laboratoires ACI sont commercialement présent sur les 5 continents, tout particulièrement en Afrique.
      

 

 

La Sté UKAL commercialise (revendeur) de nombreux petits matériels et produits à destination des différents élevages ou même des particuliers. Cela concerne par exemple les raticides et insecticides mais aussi abreuvoirs et mangeoires pour l'élevage familial des lapins

 

Régulations
et Ambiance
  Bécot Climatique SPACE 2018 Bécot Climatique SPACE 2018 Bécot Climatique SPACE 2018
    Sur le stand de Bécot Climatique l'accent a été mis sur la régulation de conditions d'ambiance en élevage : contrôle de la température, de la ventilation et de l'éclairage en particulier.
    Ecorel SPACE 2018 Ecorel Space 2018  Ecorel SPACE 2018
    Chez Ecorel, outre la compétence dans les techniques de contrôle d'ambiance, l'accent était mis sur le contrôle de la distribution d'aliments avec en prime un équipement permettant de peser facilement des groupes de lapins en engraissement, soit en les plaçant dans un bac mobile soit en accrochant une cage à un peson électronique. Une pesée régulière d'échantillons d'animaux sont en effet nécessaire pour bien ajuster la régulation des quantité d'aliment distribuées.
    Sodalec SPACE 2018   
    Chez Sododalec Distribution, l'accent était mis sur le savoir faire dans le contrôle d'ambiance des cellules d'élevage pour les différentes espèces animales : Porcs , Bovins, Volailles et bien entendu Lapins. Nous avons remarqué le dispositif mécanisé d'ouverture / fermeture des trappes d'aération. Ceci évite d'avoir des entrées ou des sorties d'air sous forme de fuites et donc non contrôlées.
    Tuffigo SPACE 2018 

 

 

Chez Tuffigo Rapidex, la compétence en matière de contrôle d'ambiance concerne les principales espèces animales élevées en claustration : Volailles, Porcs, Lapins, Caprins ou Bovins, même si parfois l'image retenue pour illustrer l'espèce peut prêter à confusion. Nous avons remarqué les capots à placer sur les entrées d'air, destinés à éviter l'arrivée d'air directement sur les animaux.

 

Traitement de l'eau             
    La compétence des Ets Cerati concerne principalement le dosage contrôlé d'additifs liquides dans l'eau de boisson des animaux, qu'il s'agisse de désinfecter cette eau ou de produits destinés aux animaux tels que des vitamines ou autres additifs
       
    Le groupe CTH est spécialisé dans le dosage précis et la fourniture des produits de désinfection destinés aux élevages. Sur le stand, nous avons remarqué le nouveau portique destiné à la désinfection des camions entrant dans un élevage : dessous de caisse, avant côtés puis arrière sont traités lors du passage du camion. Un tel dispositif est beaucoup plus efficace qu'un autoluve, mais il nécessite que le dessous et toutes les parties basses du camion soient propres.(on ne désinfecte pas de la boue par aspersion).
               

 

 

Les Ets Ocene sont spécialisés dans le micro-dosage des additifs et surtout le traitement de l'eau de boisson des animaux. Selon le problème rencontré dans l'élevage, les techniques de traitement peuvent être l'addition de divers produits, le traitement de l'eau par électrolyse (désinfection) ou l'utilisation de membranes échangeuses (en particulier pour les eaux trop riches en certains minéraux comme le fer ou le calcaire)

 

Reproduction
Insémination

         
    Sur le stand d'IMV , spécialiste de la reproduction des animaux domestiques et plus particulièrement de l'insémination artificielle, était exposé un équipement - microscope + caméra + ordinateur - permettant de contrôler et de mémoriser la qualité de la semence prélevée avant utilisation éventuelle en IA
               

 

 

Sur son stand Synthèse Élevage proposait ses différents additifs et produits destinés à bien maîtriser la reproduction des femelles domestiques , y compris la lapine. Pour l'insémination artificielle, la société commercialise simplement les produits de IMV

 

Laboratoires vétérinaies
et Hygiène
         
     
 

A total nous avons remarqué 6 Laboratoires vétérinaires sur le SPACE - Ceva - Chêne Vert - Filavie - Cristal - Hipra - Qalian - . Pour tous, l'accent était mis sur la prévention via la désinfection et la vaccination. L'une des préoccupation pour la filière est le délai très (trop) important entre l'apparition d'une nouvelle pathologie ou d'un variant d'une pathologie connue et l'autorisation légale d'utilisation des nouveaux vaccins rapidement mis au point par les laboratoires vétérinaires compétents.

 

Firmes Services et Alimentation animale  
   

Sur le stand de la CAVAC l'accent était mis sur le rôle de la coopérative polyvalente (amont-aval de l'exploitation) dans le soutien des groupements de producteurs, comme la CPLB dans le cas du Lapin. La coopérative soulignait aussi sa capacité à assurer des productions variées en particulier avec une alimentation adaptée, comme pour les lapins "Blanc-Bleu-Cœur" recevant une alimentation contenant de la graine de lin, riche en acides gras oméga-3.

                      
    Sur son stand , la CCPA a mis plus l'accent sur les multiples activités du groupe en terme d'additifs nutritionnels , de produits d'hygiène ou d'activité numérique que sur son activité de formulation d'aliments performants à l'intention des différents fabricants du groupe coopératif.
                
    Sur le stand de Neovia leur "maison mère", EVIALIS et INZO° présentaient leur savoir faire en matière d'élevage, en soulignant l'attention qu'ils portent à la réussite des éleveurs : qualité des aliments, aide informatique et aux techniques d'élevage, etc ... Sur ce même stand se trouvait aussi UPscience, le laboratoire d'analyse de chimie biologique du groupe.
       
    MiXscience du groupe Avril , a souligné sur son stand son savoir faire en R & D utilisé pour permettre aux fabricants d'aliments du groupe (Sanders en particulier) de mieux aider leurs clients à réussir leurs élevages. En ce qui concerne le lapin, l'accent était mis sur la sécurité digestive et la stimulation des défenses immunitaires des lapins.
                 
    Sur son stand Nutréa le fabricant d'aliment du Grand Ouest, faisait la promotion de sa gamme d'aliments en expliquant aux clients actuels et futurs, pourquoi la firme a "un oreille d'avance" en terme d'aliments pour lapins.
                
    Sur son stand le fabricant d'aliment Sanders soulignait la contribution de la firme au soutien de ses clients éleveurs à travers de nombreux conseils mais aussi le soutien apporté des filières amont (production nationale de colza ou de soja sans OGM) comme aval (groupements de producteur). Ainsi ce 32e SPACE a été l'occasion de presenter la nouvelle structure EVILAP créée début 2018, qui réuni désormais les deux groupements de producteur de lapins Celtalliance et Syprolap.
                             
    Sur son stand, la firme-servces Techna mettait en avant non seulement son savoir faire en matière de conception d'aliments performants et sécuritaires, pour les lapins en particulier, mais aussi dans le domaine de l'hygiène, de la prévention sanitaire ou du bien être animal.
            
    Le groupe coopératif Terrena, basé à Ancenis (44), mais actif dans tout l'Ouest de la France soulignait sur son stand son souci de produire mieux pour répondre aux demandes des consommateurs qui souhaitent manger mieux. Pour cela le groupe coopératif propose des marques propres ou collectives, toutes ayant un cahier des charges précis allant de l'amont de l'élevage (alimentation, ....) à la mise en vente aux consommateurs. Bien entendu le lapin fait partie des productions qui ainsi présentent une parfaite traçabilité des produits commercialisés, tout en conservant une bonne diversité.
                   

 

 

Tromelin, le fabricant d'aliments breton, soulignait sur son stand son soucis de la réussite technique et économique des éleveurs-clients. Pour le grand public il avait préparé dans des colonnes transparentes une visualisation des matières premières entrant dans un aliment composé

 

Fournisseurs de matières premières                 
    Déshyouest propose de la luzerne déshydratée "bio" principalement à destination des éleveurs de ruminants laitiers. Toutefois cette matière première entre très facilement dans la formule d'un aliment Bio ou même non bio destiné aux lapins, ... si le prix est attractif.. Le fourrage est proposé soit en granulés (6 ou 10 mm) soit en balles de 600 kg
                 
    Le groupe Désialis commercialise des produits déshydratés dans 25 usines du Nord-Est de la France : luzerne, pulpes de betteraves mais aussi drèches de blé. Grâce à ses 3 unités de stockage et de mélange, l'entreprise peut commercialiser des produits de composition garantie et constante sur l'année.
            
   

France Copeaux présentait sur son stand les différents types de copeaux commercialisés principalement comme litière pour les animaux. C'est ce type de produit qui est utilisé dans les boites à nid des lapines. Le cas échéant il peut aussi entrer dans la composition d'un aliment pour lapins, comme source de fibres (valeur nutritive quasi nulle).

    .              
    L'entreprise Poitou Produits du Sol (Vienne), qui commercialise ses produits depuis 1990 sous la marque Luzerne du Poitou, a investi dans une usine de granulation en créant FirstPellets. Cette dernière propose des granulés de paille, de luzerne, ou de bois. De son côté, Luzerne du Poitou commercialise des fourrages principalement en balles de 600 kg exclusivement séchés à froid (40-50°C-ventilation forcée) : luzerne, trèfle et foin de prairie à base de fétuque.
               

 

 

Valorex le spécialiste de l'extrusion, en particulier de la graine de lin (voir la marque Bleu-Blanc-Cœur), a développé, en collaboration avec l'INRA, un procédé de cuisson-extrusion adapté à chacune de différents graines protéagineuses produites sur le sol national : pois, feverole et lupin et en fonction de l'espèce cible. Ce procédé qui améliore clairement la valeur nutritive de ces graines pour les porcs et les volailles a recu un Innov'Space avec 2 étoiles lors de ce 32e Space. Malheureusement, le démonstration de l'intérêt de ce prcédé pour l'alimentation du Lapin n'a pas encore été démontré. Affaire à suivre donc.

 

 
 
Retour en haut de page